1-image (14)

Comme vous l'avez sûrement compris, le bento accueille souvent les restes du repas de la veille ou avant-veille et parfois il s'avère que ces restes sont ceux d'un bon repas entre amis. Bon du coup en toutes petites quantités donc sans trop de conséquences sur la balance, contrairement au bon repas qui, lui, s'accompagne de toute une suite et de son arrosage! Cette fois ci ce repas convivial se composait entre autres de gaspacho de poivron à l'apéro, et en plat de curry de poulet aux crevettes (recette sur "ma p'tite cuisine" ICI).

J'ai ainsi pu le lundi suivant remplir mon bento kokeshi! Donc dans la base du bento, un onigiri...que j'ai jeté! Et oui je vous avais dit précédemment que j'avais testé la congélation des sushis et onigiris, et bien test raté! Enfin non réussi mais il m'a permi de savoir (après avoir lu tout et son contraire sur le net!) que NON ça ne se congèle pas!!! Dans le bol du milieu, le fameux curry de poulet aux crevettes. Et dans le bol qui sert de coiffure à cette jolie kokeshi, un aspic de fruit kiwi et fraises dans du jus de framboises additionné d'agar-agar.

Et enfin dans le mug isotherme le gaspacho de poivron: 800g de tomates bien mûres, 1 poivron rouge, 1/2 poivron vert, 1 oignon, 60 g de pain de la veille ou de pain de mie, 15cl d'huile d'olive, 7,5cl de vinaigre balsamique (blanc de préférence), 50 cl d'eau glacée, fleur de sel et poivre du moulin.

La veille, mettez le pain en morceaux dans un récipient hermétique avec le vinaigre, ajoutez les tomates, poivrons et oignon en morceaux avec un peu de sel. Mélangez, fermez et réservez au frais jusqu'au lendemain. Le lendemain, transvasez dans le bol de votre robot puis mixez en ajoutant lentement l'huile d'olive jusqu'à obtention d'un velouté. Délayez avec l'eau glacée en ajustant jusqu' à consistance et saveur souhaitée. Salez et poivrez à votre convenance.

J'ai servi ce gaspacho à l'apéritif dans des verrines, et l'ai surmonté d'une chantilly de chèvre.  A votre santé!